Un des plus grands classiques du XVIIIème siècle : la Bible de Sacy

Isaac-Louis Le Maistre de Sacy est le frère cadet des premiers reclus de Port-Royal des Champs, Antoine Le Maistre et M. de Séricourt.

Chrétien fervent dès son enfance, il n’a pas eu à se convertir et s’est naturellement placé sous la direction spirituelle des guides de sa famille, l’abbé de Saint-Cyran et Antoine Singlin, son continuateur.

En 1649, il devient lui-même prêtre, et est choisi comme confesseur des moniales de Port-Royal des Champs. Son sens de la mesure se manifeste aussi bien à l’occasion des polémiques jansénistes auxquelles il ne prend guère part, que durant les événements de la Fronde, lorsqu’il calme les ardeurs guerrières des Messieurs prêts à se battre. Sacy est emprisonné à la Bastille le 13 mai 1666 ; il y restera jusqu'au 14 novembre 1668. Il profite de ces loisirs cloîtrés pour achever la traduction de l'Ancien Testament commencée par son frère Antoine à partir de la Vulgate, et devient ainsi le maître d'œuvre d'une traduction en langue française de la Bible, dite Bible du Port-Royal ou Bible de Sacy.

Après sa libération, Louis-Isaac consacre une grande partie de son temps à la révision de sa traduction et à la rédaction des Commentaires dont il veut accompagner chacun des livres de la Bible.

De 1672 à 1684, date de sa mort, Louis-Isaac Lemaistre de Sacy publie dix livres supplémentaires de la Bible. Utilisant les manuscrits laissés par de Sacy, son ami, Pierre Thomas du Fossé (1634-1698) poursuivra cette tâche, et en entreprendra la publication, étalée entre 1685 et 1693.

En 1696, paraît en 32 volumes La Sainte Bible contenant l'Ancien et le Nouveau Testament.

Notre exemplaire,complet, daté de 1717 se compose de 4 livres in- folio comportant outre les textes 6 cartes dépliantes , un frontispice gravé et cinq planches gravées.

Chaque chapitre est illustré par un bandeau gravé représentant une scène de la Bible, culs de lampe, lettrines et vignettes ornent les textes.

Incontournable aussi bien d'un point de vue de la rigueur dans la traduction et l'interprétation des textes, que dans la richesse de ses illustrations, la Bible de Sacy, qui a connu de très nombreuses éditions et réimpressions demeure l'un des plus grands classiques du XVIIIème siècle.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square